fbpx
Conseils immo des vendeurs

Les différents types de mandats

Lorsque vous vendez votre propriété via une agence immobilière, vous devez au préalable conclure un contrat écrit avec cette agence immobilière. Le contenu de ce contrat est appelé Mandat et permet de préciser certains détails obligatoires pour permettre à l’agent immobilier de vendre votre bien.

Sans mandat, l’agence ne peut vous représenter et en aucun cas entreprendre des actions pour votre compte: (publicité, visite, négociation, reprise d’offre d’achat etc…)

Que contient un mandat de vente immobilière ?

Quel que soit le mandat passé avec votre agent immobilier, celui-ci doit être précis, impérativement écrit et contenir toutes les informations nécessaires et obligatoires :

  • Le type de mandat
  • Le bien concerné et l’identité du propriétaire.
  • Les obligations et les frais d’agence immobilière
  • Le prix de vente du bien immobilier
  • la durée du mandat et les conditions de résiliation

Les mandats de vente les plus fréquemment utilisés en immobilier sont le mandat exclusif et le mandat Simple.

Vous devez donc choisir quel mandat utiliser avant de mettre votre bien en vente et avant d’aller voir une agence.

Le mandat simple:

Vous pouvez confier la vente de votre bien au nombre d’agences de votre choix (plusieurs au même temps).

Les agences sont donc libres de diffuser votre bien sur tous les supports publicitaires fréquemment utilisés. Votre bien apparaîtra plusieurs fois dans la même recherche sous différentes agences et souvent à des prix différents.

Le Mandat exclusif:

Avec ce type de mandat vous confiez la vente de votre bien immobilier à une seule agence qui diffusera votre bien sur tous supports. La propriété apparaît donc une seule fois et à un prix unique.

L’organisation des visites est plus fluide et plus simple car il n’y a qu’un seul interlocuteur, le bien se présente comme un bien rare auprès des acheteurs potentiels et la vente arrive généralement plus vite.

Quel est l’intérêt de confier un mandat exclusif à une agence?

Le plus grand mythe parmi les vendeurs est que plus ils ont d’agents travaillant sur leur propriété, plus ils ont de chances de vendre rapidement leur bien.

La vérité est que dans n’importe quelle ville, à tout moment, il n’y a qu’un seul groupe d’acheteurs à la recherche d’une propriété. Si le prix de votre propriété est correct, l’acheteur se retrouvera invariablement avec l’agent choisi.

«Les avantages de l’utilisation d’un seul agent sont nombreux, mais il ne fait aucun doute qu’un partenariat unique avec le bon agent augmente la tranquillité d’esprit du propriétaire et devrait s’accompagner du même niveau d’engagement, de risque et de retour sur investissement associé à tout partenariat commercial sain »

Il est vraiment plus avantageux pour le vendeur de faire concurrencer les acheteurs pour offrir le meilleur prix lié au marché, que d’avoir des agents en concurrence pour conclure la transaction à tout prix, mettant souvent en danger le prix du vendeur.

Et pour un acheteur, il est très rebutant de voir la même propriété, annoncée dans le même site d’annonce, mais avec des images, des prix et des détails contradictoires. C’est presque comme lancer un nouveau produit et permettre à différentes équipes de vente de le conditionner, de le tarifer et de le commercialiser différemment, ce qui crée de la confusion sur le marché.

En outre, les acheteurs doivent être en mesure d’être assurés que l’agent souhaite conclure la transaction autant qu’eux, mais qu’il a une obligation éthique, comme le souligne le code de conduite des agents immobiliers, de représenter la valeur correcte liée au marché avec intégrité.

De nombreux agents, de nombreux risques

Malheureusement, de nombreux agents surévaluent les propriétés afin d’obtenir un mandat exclusif, mais en tant que vendeur vous devez faire très attention à cette motivation.

Si des agents vous ont présenté au moins deux prix radicalement différents, interrogez-les sur la façon dont ils sont arrivés à ce prix – car, généralement, l’un d’entre eux a tort. Découvrez comment ils ont obtenu leurs informations sur les conditions du marché.

De plus, rappelez-vous qu’il y a une obligation pour un acheteur d’utiliser le premier agent avec lequel il voit une propriété, cependant, les acheteurs sortent avec autant d’agents que possible. Malheureusement, il y a des agents qui décourageront un acheteur qui aime une propriété simplement parce qu’ils n’ont pas été les premiers à le leur montrer.

Choisir le bon agent immobilier

Les agents immobilier vous apporteront leur marketing et expérience pour vendre votre bien, cependant, n’oubliez pas que la relation commerciale entre vous et votre agent est tout aussi importante et que les marchés sont volatils – un agent professionnel saura comment réagir et opérer sur des marchés où les maisons à vendre sont en forte demande ou le contraire avec très peu de demande.

Le vieil adage sur les risques associés au travail avec des amis doit également être pris en compte. Vous ne choisiriez probablement pas un ami pour être votre médecin ou votre auditeur. De la même manière, vous voulez que le professionnel le plus compétent et le plus digne de confiance vende votre maison, qui est probablement votre bien le plus précieux.

D’autres facteurs importants à se renseigner auprès de votre agent potentiel comprennent la question de savoir si son entreprise a une culture de formation continue, un soutien administratif étendu et un service de recherche dédié qui donne un aperçu des dernières tendances du marché.

Savoir si leurs décisions et méthodologies marketing sont fondées sur des données est une autre bonne question.

Par exemple, sont-ils en mesure de vous fournir des connaissances personnalisées sur votre propriété et votre région? Ont-ils des stratégies approfondies concernant le parcours numérique actuel pour la commercialisation d’une propriété?

Il est probable qu’il y aura une différence de valeur entre le prix du vendeur et celui d’un agent professionnel. Les vendeurs doivent se méfier des agents qui cèdent trop facilement à leur évaluation recommandée, car ce sont les mêmes compétences de négociation qu’ils exerceront lorsqu’ils essaieront d’obtenir le prix le plus précis lié au marché pour eux. À leur tour, les acheteurs bénéficieront de cette intégrité. Les mêmes principes s’appliquent aux agents qui sont tout aussi floconneux quant à leur propre valeur financière lorsque la question de la commission est discutée. En tant que vendeur, vous recherchez de solides compétences en négociation soutenues par des faits et de l’honnêteté. »